Skip to main content
Épauler, représenter, défendre autrement dans l’enseignement privé sous contrat

Pension de retraite

Elle est généralement versée par…

  1. La Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) de la Sécurité sociale ou la Mutualité sociale agricole (MSA).
  2. Une caisse complémentaire relevant de l’Agirc-Arrco et/ou de l’Institution de retraite complémentaire des agents non-titulaires de l’État et des collectivités publiques (Ircantec).
  3. Le Régime additionnel de l’enseignement privé (Raep) pour la plupart des enseignants.
  4. Le Régime temporaire de retraite de l’enseignement privé (Retrep) sous certaines conditions.
    • La Carsat ou la MSA calcule la retraite en prenant en compte vos 25 meilleures années. Le montant maximal, hors majorations enfants et surcote, est plafonné à 50 % de 3 428 € (PMSS : Plafond mensuel de la Sécurité sociale) soit 1 714 € brut par mois.
    • Les retraites complémentaires sont calculées en fonction des points Agirc-Arrco et/ou Ircantec acquis durant toute votre carrière.
    • Le Raep peut vous verser un complément de pension en fonction des retraites du régime général et du régime complémentaire.
    • Le Retrep permet aux enseignants de cesser leurs activités avant l’âge légal sous certaines conditions (mères de 3 enfants ou plus, certains instituteurs, inaptitude…). Il verse une pension avec un mode de calcul proche de celui de la Carsat, de l’Agirc-Arrco et du Raep, mais limitée dans le temps.

Il n’est pas possible d’exposer en quelques lignes tous les détails de calcul. Afin de ne plus être seul(e) par rapport à la complexité de ces régimes de retraite, contactez votre syndicat Spelc.

Âge de départ à la retraite

Il est fixé, dans la plupart des situations, à 62 ans. Cependant, il existe des possibilités de départs anticipés dans le cadre des carrières longues, au titre du handicap ou de la pénibilité. Si vous êtes enseignant, le Retrep permet de cesser votre activité avant 62 ans sous certaines conditions.

Invalidité

Vous ne pourrez liquider votre retraite qu’à 62 ans.

Si vous êtes enseignant, le Retrep et la prévoyance vous verseront une indemnité jusqu’à 62 ans.

Si vous êtes salarié, vous percevrez une pension d’invalidité de la Sécurité sociale et un complément de la prévoyance jusqu’à 62 ans.

Retraite progressive

Elle concerne aussi bien les salariés de l’enseignement privé (Ogec) que les enseignants de droit public. L’objectif est de permettre, dès 60 ans, de réduire son activité salariée (temps partiel) et d’obtenir un complément de revenus de la part des caisses de retraite.

Préparer sa retraite

Il est fortement conseillé de ne pas attendre les dernières années d’activité pour vérifier les données enregistrées par les différents organismes car les erreurs sont trop fréquentes. En téléchargeant votre relevé de carrière sur https://www.info-retraite.fr, vous obtiendrez un état récapitulatif de toutes les caisses de retraite. Là encore, l’expertise reconnue du Spelc pourra vous être d’un grand secours pour le contrôle et les démarches à accomplir en cas d’erreurs, en intervenant auprès des caisses de retraite.

Le Spelc pourra, grâce à son outil informatique très performant, simuler votre future retraite aux dates souhaitées. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre syndicat.

Plus d’info en cliquant sur : préparer ma retraite

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie