Skip to main content
Épauler, représenter, défendre autrement dans l’enseignement privé sous contrat

L’accord collégial

La nomination d’un enseignant dans un établissement catholique nécessite l’accord du chef d’établissement. Les candidats doivent donc faire la demande de cet accord. Pour simplifier la procédure de recrutement, c’est-à-dire pour éviter que les candidats n’aient à faire cette demande dans chaque établissement où ils vont enseigner, l’Enseignement catholique a mis en place une démarche collégiale : des chefs d’établissement étudient les dossiers au nom de l’ensemble de leurs collègues.

Ainsi, le candidat est invité à rencontrer des chefs d’établissement. À l’issue de l’entretien, les chefs d’établissement décident d’octroyer, ou non, le pré-accord. En cas d’avis favorable, ils engagent la totalité de leurs collègues à proposer un poste aux lauréats du concours et autorisent les suppléants à postuler sur un emploi.

L’entretien permet d’évaluer :

  • les aptitudes relationnelles du candidat ;
  • l’adhésion au projet global de l’Enseignement catholique ;
  • les aptitudes du candidat à enseigner dans un établissement catholique d’enseignement ;
  • l’adéquation entre le projet personnel du candidat et le projet de l’Enseignement catholique.

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie