Skip to main content
Épauler, représenter, défendre autrement dans l’enseignement privé sous contrat

Le Spelc formule ses vœux à l’enseignement agricole privé

L’humour est une arme pour lutter contre la lassitude liée à la situation. Les combats menés, les batailles gagnées, les négociations engagées, les petites avancées du quotidien forgent l’histoire. Le Spelc reste plus que jamais au service des personnels.

En décembre 2021, nous vous souhaitions de bonnes fêtes de fin d’année. En janvier, c’est le moment des vœux… qu’il est difficile de formuler, tant les incertitudes sont grandes. Cas contacts, vaccinés ou non, cas positifs, autant de situations qui multiplient les absences parmi nos élèves et nos collègues de la communauté éducative (enseignants, formateurs, personnels administratifs et techniques). Mais il ne faut pas tomber dans la sinistrose : si l’être humain est doué d’intelligence et doté de ressources, nos ministres, ainsi que nos chefs d’établissement, ont largement su utiliser nos excellentes capacités d’adaptation ! Les personnels de l’enseignement agricole ne sont-ils pas de valeureux combattants ? Toujours présents, fidèles au poste autant que faire se peut, notre métier de pédagogue s’est doté d’une nouvelle mission : faire remonter le masque !

L’humour doit rester une arme pour lutter contre la lassitude liée à la situation !

La qualité de notre travail est reconnue par les parents puisque ces derniers sont de plus en plus nombreux à nous confier leurs enfants. Mais quid de nos administrations ? Des HSE Covid plus ou moins bien réparties, et ce dans une opacité totale, des erreurs dans le montant du taux horaire, des journées de carence qui apparaissent parce que le médecin n’a pas coché la bonne case… autant de combats que le Spelc a menés pour ses adhérents cette année, accompagnant également chacun à tout moment de sa carrière. Heureusement, il y a les combats collectifs gagnés : le reclassement des lauréats de concours à leur juste valeur, en tenant compte de leur ancienneté, les promotions par listes d’aptitude… Mais, d’autres thèmes nous sont chers et nous les défendrons tout au long de 2022 : la revalorisation des ISOE variables et la pondération de 1,25 des heures de cours pour les enseignants de 4e et 3e, comme ce qui est fait en BTS, la reconnaissance de la mission de coordination des 4e-3e pour le passage à la classe exceptionnelle. En effet, les difficultés rencontrées par ces publics et des besoins éducatifs toujours plus importants impactent fortement la charge de travail de nos collègues enseignants dans ces classes de collège.  La pénibilité et le travail de qualité fourni par ces équipes doivent être reconnus tant par l’administration que par le Cneap !!! Nous demandons également au ministère de valoriser les années d’ancienneté pour les enseignants de catégorie 3 reclassés sur la grille des ACEN, dont les 8 premières années ont été gommées. Nous nous battrons aussi pour que les enseignants en perte d’emploi puissent bénéficier de la même priorité que les enseignants du MEN (Éducation nationale) lors d’une demande de changement de ministère. Nous participerons enfin à tous les débats comme nous l’avons toujours fait, nous faisant ainsi les relais de vos expériences et des difficultés de terrain. Nous n’oublions pas non plus nos personnels de droit privé qui comptent sur nous dans la négociation et la mise en œuvre de leur nouvelle convention collective qui devrait entrer en vigueur en septembre 2022.

Les combats menés, les batailles gagnées, les négociations engagées, les petites avancées du quotidien forgent l’histoire de notre grande famille. Alors à chaque membre de ma grande famille de l’enseignement agricole privé, je souhaite, au nom de toute l’équipe du Spelc, une bonne année 2022 !

Carole Cotton
Conseillère fédérale
Responsable de la commission agricole à la fédération des Spelc

Site Internet fabriqué avec  et  éco-conçu pour diminuer son empreinte environnementale.
Angle Web, Écoconception de site Internet en Savoie