Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Spelc Pays de la Loire Spelc Pays de la Loire

10 Octobre 2017 : pourquoi le Spelc n'a pas appelé à la grève

Grève du 10 octobre 2017

La Fédération nationale des Spelc condamne fermement :

  • les réductions d’emplois dans la fonction qui risquent de porter préjudice aux élèves et de dégrader les conditions d’exercice des enseignants ;
  • la diminution brutale du nombre des emplois aidés ;
  • le gel du point de la fonction publique pour 2018 ;
  • les risques de report du PPCR.

 

Le Spelc considère également que trop d’injustices perdurent, en particulier en matière de salaire net entre maîtres du privé et du public, ainsi qu’en matière de retraites.

 

En revanche :

  • le Spelc ne veut pas pénaliser les jeunes et leurs familles ;
  • le Spelc n’envisage pas, en l’occurrence, de s’associer à certains syndicats qui affichent leur hostilité à l’enseignement privé et à ses organisations syndicales représentatives !  Dilué dans la masse générale des revendications, le message adressé au gouvernement serait inaudible.
  • le Spelc considère également que toutes les voies de dialogue n’ont pas été épuisées.

 

En conséquence, le Conseil fédéral des Spelc a décidé de ne pas appeler ses adhérents à faire grève le 10 octobre 2017, mais de laisser libre choix à chacun d'y participer.

 

Pour plus d’efficacité, le Spelc interviendra directement auprès du ministère pour exprimer son mécontentement et agira auprès des administrations locales.

 

Dernière minute :
Le Projet de Loi de Finances (PLF) 2018 prévoit une enveloppe de 190 millions d’euros pour les Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR). Cela ne répond pas à toutes nos questions (gel de la valeur du point, emplois aidés, CSG…), mais c’est un point essentiel de nos revendications qui est préservé.